uk_delays_implementation.png

Le Royaume-Uni retarde la mise en œuvre des contrôles aux frontières. Encore une fois.

Kelsey Vierkant

16/09/2021

Kelsey Schenk
Responsable marketing

Le ministre d'État britannique, David Frost, a annoncé que le Royaume-Uni retardait la mise en œuvre de certains contrôles aux frontières. Ce n'est pas la première fois que les dates de mise en œuvre sont repoussées.

Covid et la pression de la chaîne d'approvisionnement

Les principales raisons invoquées pour le report de la mise en œuvre sont la pression croissante sur les chaînes d'approvisionnement dans le monde entier. Covid a obligé de nombreuses entreprises à revoir et à modifier complètement leurs chaînes d'approvisionnement. Les conséquences de l'arrêt complet du fret aérien et de la paralysie de ports entiers se font encore sentir. Les prix du transport et du fret n'ont jamais été aussi élevés ?

Une bouffée d'oxygène

Selon M. Frost, le gouvernement britannique est sur la bonne voie pour mettre en œuvre les contrôles frontaliers comme prévu en termes de systèmes, de ressources et d'infrastructures. Le secteur agroalimentaire étant l'un des secteurs les plus durement touchés par les récents développements de la chaîne d'approvisionnement, le gouvernement a décidé de reporter la mise en œuvre de certains contrôles, principalement liés aux produits sanitaires et phytosanitaires. Comme on peut le lire dans le communiqué :

  • L'obligation de pré-notification des importations agroalimentaires sera introduite le 1er janvier 2022, et non le 1er octobre 2021.
  • Les nouvelles exigences relatives aux certificats sanitaires d'exportation, qui devaient être introduites le 1er octobre 2021, le seront désormais le 1er juillet 2022.
  • Les certificats phytosanitaires et les contrôles physiques des marchandises SPS aux postes de contrôle frontaliers, qui devaient être introduits le 1er janvier 2022, le seront désormais le 1er juillet 2022.
  • L'exigence de déclarations de sûreté et de sécurité sur les importations sera introduite à partir du 1er juillet 2022, par opposition au 1er janvier 2022.

Contrôle douanier complet au 1er janvier 2022

Les plans visant à mettre en place un contrôle douanier complet au 1er janvier 2022 n'ont pas changé.

Si vous avez des questions ou si vous avez besoin d'aide pour vous préparer à ces contrôles douaniers, veuillez contacter l'un de nos spécialistes. Ils seront heureux de répondre à vos questions et de discuter de la manière dont nous pouvons faire en sorte que votre flux de marchandises se poursuive sans interruption.